Réponses au Collectif des retraités CGT

Le collectif des retraités CGT des 7ème et 8ème arrondissements de Lyon nous a adressé un courrier dans le cadre de la campagne des législatives sur la 3ème circonscription du Rhône.

Réponse d’Eleni Ferlet :

Madame , Monsieur,

J’ai étudié avec la plus grande attention le courrier que vous m’avez adressé concernant les revendications des retraités dans la cadre des élections législatives de juin 2012.

En tant que candidate du Front de Gauche, je défends avec vigueur les propositions contenues dans le programme partagé « l’humain d’abord ».
Et notamment celles qui concernent les revenus des retraités.

Parallèlement à notre volonté de rétablir le droit à la retraite à 60 ans à taux plein (75 % du salaire de référence), pour toutes et pour tous et avec prise en compte de la pénibilité, nous nous engageons à interdire qu’un retraité ne touche de retraite inférieure au SMIC. Nous souhaitons élever ce dernier à 1700 € brut par mois pour atteindre progressivement 1700 € net.

Nous ferons de la protection sociale pour tous un bien commun et un droit de base pour tous en renforçant le principe de solidarité entre les générations.
Et la perte d’autonomie sera couverte dans ce cadre sans recours aux assureurs privés.

Nous souhaitons rétablir le remboursement intégral des dépenses de santé couvertes par la Sécurité Sociale, en y incluant les lunettes et soins dentaires, et en supprimant les forfaits et franchises.

Nous favoriserons par ailleurs la mise en réseau des hôpitaux, entre eux et avec la médecine ambulatoire, pour développer la prise en charge technique sans l’opposer à la proximité.

Vous soulevez par ailleurs des questions très techniques auxquelles notre programme ne répond pas précisément.
Ces questions doivent faire l’objet de discussions avec les partenaires sociaux dans le cadre d’une consultation nationale.

Vous m’interrogez enfin sur les Services Publics de proximité.
Elue députée, je m’engagerai personnellement dans la défense et la promotion de Services Publics fondés sur le principe d’appropriation sociale, d’égalité et de solidarité.
L’éducation, la santé, la protection sociale, l’énergie, l’eau, les transports, les télécommunications, le logement, la poste, la sécurité et la justice doivent être protégés comme notre patrimoine commun.

Je reste à votre disposition pour tout échange concernant ces questions.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’assurance de mes salutations dévouées.

A Lyon, le 30 mai 2012.

Eleni FERLET

Publicités