Enjeux pour l’information et les journalistes en 2012

Dans le cadre de la campagne des élections législatives des 10 et 17 juin 2012, le Syndicat national des journalistes (SNJ), première organisation de la profession, nous a adressé sa plateforme de réflexions et de propositions « Enjeux pour l’information et les journalistes en 2012« .

Réponse d’Eleni Ferlet au Syndicat National des Journalistes :

Bonjour,

J’ai lu avec attention le texte de la plate-forme électorale que vous m’avez soumis.

Je suis comme vous extrêmement attachée à l’indépendance, au pluralisme des médias et à la qualité de l’information, gages d’une réelle démocratie.

Nous avons au Front de Gauche lancé un appel en ce sens dans le cadre des précédentes élections présidentielles.

Dans notre programme « l’humain d’abord » nous proposons la création d’un Conseil National des Médias composé d’élus, de représentants des professionnels et des usagers, chargé de veiller au respect de la responsabilité publique et nationale, et de favoriser la création de coopératives de presse. Nous souhaitons également la fondation d’un Pôle Public des Médias et garantirons l’existence de médias associatifs et de la presse d’opinion. Nous proposerons une loi contre les concentrations dans la presse, les médias et l’audiovisuel, pour les libérer des logiques financières et du diktat de l’audimat, afin de leur permettre d’accomplir leurs missions au service du pluralisme de l’information et de la culture.

Restant à votre disposition pour tout échange sur ces sujets, je vous prie d’accepter mes salutations dévouées.

Cordialement,

Eleni Ferlet

Publicités